L'interview de la semaine :


Interview de Mael Guilloteau, attaquant U 18


- Tes débuts au foot ?


J'ai commencé à 4 ans au Boucau. Je suis venu à Tarnos à 14 ans il y a donc 3 ans.


- Tes caractéristiques comme joueur ?


Mon point fort, c'est ma taille. Par contre, il faut que je travaille ma condition physique.


- Vous aviez un match important aujourd'hui. Comment cela s'est passé ?


C'était tendu. Il a fallu être agressif pour les empêcher de jouer long. Mais on a bien joué, et on a obtenu un très bon résultat ( Victoire 3/1 ).


- Quels sont tes objectifs cette année, personnels et collectifs ?


Mon but est de jouer le maximum, le plus de matchs et de minutes possibles. Pour notre équipe, l'objectif est de retrouver la ligue l'année prochaine, et donc de gagner le championnat.


- Ton plus gros plaisir cette année ?


Mon doublé à Ustaritz en fin de match. Il nous a permis d'aller aux penalties et de nous qualifier en Coupe d'Aquitaine.


- Dans l'équipe, histoire de te faire des potes, qui a la plus grosse frappe, la plus belle technique, qui est le meilleur de la tête et qui met le plus de coups à l'entraînement.


Pour la frappe, c'est Guillaume Lajus ; la technique, c'est Yan Lesca ; la tête, c'est Clément Lanusse ; et pour les coups, je pense à Nathan Rol.


- Le joueur pro et le maillot que tu admires ?


Le joueur pro, c'est Van Persie. Il est vieux, mais toujours très fort. Pour le maillot, j'aimerai celui de Plasil à Bordeaux.


- Si tu avais fait un autre sport ?


Du ping pong


- Tu as une actrice ou chanteuse que tu regardes différemment ?


Blake Lively, qui joue dans "Gossip girl"


- Dans Koh Lanta, qu'est ce que tu ne mangerais pas ?


Je mangerai de tout. J'ai déjà mangé des araignées au Cambodge. Elles étaient grillées et c'était bon. J'ai aussi mangé un asticot vivant quand j'avais 9 ans lors d'un défi avec un copain, Luis Romero.


- Pour revenir au foot, parles nous de souvenirs qui t'ont marqué ?


Mon plus mauvais, c'est quand l'équipe du Boucau s'est dispersé en U14. Beaucoup de joueurs sont partis, et je me suis retrouvé seul avec Jeremy Durand, sans connaître personne. L'année suivante, en U15, je suis venu à Tarnos.

Sinon, mon meilleur souvenir, c'est la Donosticup à San Sébastien avec Tarnos en U15. Je garde un super souvenir de notre 1ère victoire, lors d'un match très tendu, avec notamment un but de 40 mètres de Steven Porcel.

- - - - - - - - - - ARCHIVES INTERVIEWS - - - - - - - - - -