L'interview de la semaine :


Léa Dupruilh, gardienne u19 aux Girondins de Bordeaux

- Présente toi et que fais tu aujourd'hui ?

J'ai 16 ans et je joue aux Girondins de Bordeaux. J'ai joué 8 ans à l'AS Tarnos, où j'ai signé en 2007. Je suis ensuite partie à Labenne un an après mon année u15, puis j'ai été recrutée par les Girondins. Quand je le peux, je passe voir jouer mes anciens coéquipiers, surtout les 1999 et les 2000 parce que j'ai évolué avec eux.
Je suis venue les voir ce we parce que je suis rentrée dans ma famille. J'en ai profité, également pour voir les petites féminines.

- A quel âge as tu commencé le foot ?

J'avais 7 ans

- Qu'est ce qui t'a attiré dans le foot ?

Cela a commencé au centre de loisirs avec les 1999, qui m'ont proposé de venir jouer avec eux à l'AST. J'ai joué dans le champ pendant 6 mois, puis j'ai essayé gardienne. Cela m'a plu et je suis alors toujours restée à ce poste.

- Etre la seule fille au milieu de ces garçons, comment l'as tu vécue ?

Cela n'a pas été trop difficile, j'ai su m'adapter. Au début, il y avait souvent les commentaires comme quoi j'étais une fille, j'étais nulle ou je ne savais pas jouer au foot. Au final, j'ai réussi à m'intégrer, et ils ont vu que cela ne changeait rien, que je sois une fille ou un garçon.

- Qu'as tu envie de dire aux filles qui hésitent à franchir le pas ?

J'ai envie de leur dire de se lancer, de tester. Si cela ne marche pas, c'est que cela ne leur correspond pas. Il faut toujours tenter. Je ne savais pas que j'allais avoir ce parcours et en fait, c'est tout à fait un sport pour moi.

- Qu'est ce qu'il faudrait faire pour développer le foot féminin ?

Il faudrait plus l'afficher sur les réseaux sociaux. Ce sont toujours les garçons qui y sont. Il faudrait que les clubs en parlent sur Facebook, Instagram...A la télé, ce sont toujours les adultes et cela ne suffit pas.

- Tu aimerais être coach un jour ?

Oui, surtout entraîner les gardiennes féminines, et à l'AS Tarnos.

- Aujourd'hui, tu es aux Girondins, comment cela se passe ?

C'est nickel. Je joue avec les u19 nationaux. J'ai également fait un tournoi avec l'équipe 2 en seniors. Parfois, je vais aider les u17 parce que je suis encore jeune. Ce we ,je vais jouer avec la DH ( senior 2), car ils n'ont pas de gardiennes.

- Quelle est ton ambition ?

Mon ambition, c'est de monter en seniors. Je dois prendre le temps en u19 pour évoluer doucement. On ne peut pas trop envisager la suite, aux Girondins ou ailleurs. Mais j'ai envie de me battre.

- Quels sont tes principaux souvenirs de l'AST ?

Les tournois avec les garçons, la bonne ambiance, l'entente des parents avec tous les joueurs, les repas à l'AST, les soirées entre footeux. Mon meilleur souvenir, c'est l'ambiance.

- Tu as des mauvais souvenirs ?

Non, j'en ai aucun.

- Rien ? Pas même un but ?

C'est sûr, je peux avoir des flashs de mes anciens buts qu'il ne fallait pas que je prenne, mais je les oublie au milieu de mes bons souvenirs.

- Tu t'intéresses au monde des pros ?

Oui

- Tu vas suivre l'Euro ?

Oui, j'espére que la France va gagner, et avec Mandanda dans les buts !

- Tu supportes quelle équipe ?

Les Girondins de Bordeaux !!

- En dehors du foot, qu'est ce que tu aimes ?

J'aime retrouver les garçons footeux ! Comme sport, j'aime bien le hand, mais mon truc, c'est le foot !

- Tes préférences pour manger, voyager et ton garçon préféré ?

Les pâtes d'avant match ! Les vacances, c'est l'été au Pays Basque. Et pour le garçon, c'est Mandanda !


- - - - - - - - - - ARCHIVES INTERVIEWS - - - - - - - - - -